ROSA sensibilise les parlementaires et les journalistes sur la CHARTE DE PREVENTION ET DE GESTION DES CRISES ALIMENTAIRES | Actualités Developement

ROSA sensibilise les parlementaires et les journalistes sur la CHARTE DE PREVENTION ET DE GESTION DES CRISES ALIMENTAIRES

dim, 17/04/2016 - 13:27

Le Réseau des ONG sur la Sécurité Alimentaire (ROSA) a organisé vendredi 15 avril 2016, au siège de FONADH, une séance de sensibilisation au profit des parlementaires et journalistes sur la CHARTE DE PREVENTION ET DE GESTION DES CRISES ALIMENTAIRES.

Selon le coordinateur de ROSA, Monsieur Mamadou Sarr «le but de cette rencontre est de doter  les journalistes et les parlementaires des outils afin qu’ils puissent jouer leur rôle de sensibilisation et de conscientisation  vis-à-vis de l’état mauritanien, qui a  pris des engagements en ratifiant la CHARTE DE PREVENTION ET DE GESTION DES CRISES ALIMENTAIRES».

Soulignons que le 10 février 1990, les Chefs d’États des pays membres du Comité Permanent Inter‐États  de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) et les pays donateurs membres du Club du Sahel  adoptaient la Charte de l’aide alimentaire sur proposition du Réseau de Prévention des Crises Alimentaires (RPCA). Mais cette Charte fut révisée en 2007 et en 2011 et fut renommée «Charte pour la Prévention et la Gestion des Crises Alimentaires»

Parlant de la charte, Mr Demba Diop, spécialiste en matière de sécurité alimentaire et membre du Réseau Rosa, a souligné dans son intervention que «Celle-ci fut approuvée lors de la Réunion du 17 novembre 2011, tenue à Conakry (Guinée), Elle est soutenue par la CEDAO et le CILSS mais  ouverte à la Mauritanie et au Tchad.»

Pour les parties concernées par cette charte, Mr Diop a mentionné les gouvernements, les organisations intergouvernementales (OIG), les organisations de la société civile (OSC) et les partenaires techniques et financiers (PTF).

Parlant des mécanismes de Suivi évaluation, Mr Sarr a souligné qu’un Comité d’interpellation OSC, élus parlementaires devait être constitué mais que ce Comité n’est pas encore en place.

Mr sarr a déploré l’inexistence d’une Instance d’interpellation regroupant les OSC et les Elus parlementaires. »

On notait la présence des parlementaires comme la sénatrice de Tawassoul Yaye Ndaw Koulibaly, le député de Boghé Sow  Mokhtar de l’UPR, le député de l’AJD/MR Mr Thiam Ousmane.

Le réseau ROSA , est crée en 2010, suite à l’atelier sur la charte à l’aide alimentaire du CILSS Organisé par Oxfam à Nouakchott. Il regroupe 13 associations reconnues opérant dans la sécurité alimentaire et les droits humains. ROSA intervient dans les wilaya suivantes : Nouakchott, Trarza, Brakna , Gorgol, Guidimakha, Hodh EL chargui, Hodh El Gharbi.

Oumar Amadou Mbaye