Communiqué de presse BP Mauritanie et Sénégal | Actualités Developement

Communiqué de presse BP Mauritanie et Sénégal

ven, 21/12/2018 - 21:58

BP annonce la décision finale d’investissement pour la première phase du développement GNL Grand Tortue Ahmeyim. Développement transfrontalier innovant en offshore au large de la Mauritanie et du Sénégal.

BP et ses partenaires ont annoncé aujourd’hui que la Décision finale d’investissement (Final Investment Decision - FID) pour la première phase du développement transfrontalier innovant Grand Tortue Ahmeyim a été adoptée. La décision a été prise à la suite d’un accord entre les gouvernements de la Mauritanie et du Sénégal, BP, Kosmos Energy et les compagnies pétrolières nationales Petrosen et SMHPM.

«Obtenir l’approbation pour le développement pionnier Grand Tortue Ahmeyim aussi rapidement témoigne du partenariat dynamique œuvrant conjointement pour permettre à ce projet innovant de voir le jour et pour établir une nouvelle chaîne de valeur gazière en eaux profondes», a déclaré Bernard Looney, Directeur général de BP Upstream.

«Cela représente le début d’un projet en plusieurs phases, qui devrait fournir des revenus tirés du GNL et du gaz en Afrique et au-delà pendant des décennies. Nous le voyons comme le commencement d’un nouveau chapitre pour l’histoire énergétique africaine et nous sommes honorés de travailler aux côtés de nos partenaires et des gouvernements mauritanien et sénégalais. Je tiens à remercier le Président Mohamed Ould Abdel Aziz et le Président Macky Sall pour leur leadership, sans lequel ce projet pionnier n’aurait pu voir le jour. Je souhaite également remercier leurs ministres respectifs, les autorités et les compagnies pétrolières nationales pour leur engagement à travailler ensemble sur ce projet d’importance stratégique. Enfin, nous remercions notre partenaire Kosmos pour sa découverte de cette ressource de classe mondiale et pour son engagement et son soutien continu.»

Le projet Grand Tortue Ahmeyim produira du gaz provenant d’un système sous-marin en eaux profondes et d’une unité flottante de production, de stockage et de déchargement mi-profonde, qui traitera le gaz et en éliminera les composants lourds en hydrocarbure. Le gaz sera ensuite transféré vers une installation flottante de gaz naturel liquéfié (FLNG - Floating liquefied natural gas) dans un centre innovant sur le littoral, à la frontière maritime entre la Mauritanie et le Sénégal.

L’installation FLNG est conçue pour fournir environ 2,5 millions de tonnes de GNL par an, en moyenne. Le total des ressources en gaz dans le champ est estimé à 15 trillions de pieds cubes. Ce projet, le premier d’envergure dans le secteur du gaz à atteindre le stade de DFI (FID - Final Investment Déclaration) dans le bassin), devrait fournir du GNL destiné à l’exportation mondiale et à l’usage domestique en Mauritanie et au Sénégal.

Emma Delaney, Présidente régionale de BP en Afrique occidentale, a ajouté : « Nous nous engageons à travailler avec ces deux pays afin de mener à bien ce projet pour la Mauritanie et le Sénégal, les communautés locales vivant à proximité du site du projet, et les partenaires d’investissement. La zone du bassin présente un fort potentiel. La première phase du projet Grand Tortue Ahmeyim constitue la première étape afin de l’ouvrir à l’avenir. »

Les parties continueront de travailler à finaliser les accords réglementaires et contractuels. La première phase du développement passera ensuite à une phase détaillée de conception et de construction, avec l’attribution de contrats d’ingénierie, d’approvisionnement, de construction et d’installation (EPCI - Engineering, Procurement, Construction and Installation). L’exécution du projet devrait démarrer au premier trimestre 2019. La première extraction de gaz dans le cadre du projet devrait survenir en 2022. À la suite d’un processus concurrentiel impliquant tous les partenaires, BP Gas Marketing a été sélectionné comme acheteur unique parmi les partenaires d’investissement pour l’enlèvement de gaz lors de la première phase de Tortue.

Le 20 décembre 2018

Informations supplémentaires :

Bureau des relations avec la presse de BP à Londres : +44 (0)207 496 4076, bppress@bp.com

Notes aux rédacteurs

• BP est arrivé en Mauritanie et au Sénégal par le biais d’un accord avec Kosmos Energy, annoncé en décembre 2016. Kosmos Energy a découvert le champ de Grand Tortue Ahmeyim en 2015.

• BP détient une participation et des intérêts de travail réels dans les blocs de Saint-Louis Profond et de Cayar Profond au large du Sénégal à hauteur de 60 %, avec Kosmos Energy détenant 30 % et la Société des Pétroles du Sénégal (Petrosen) détenant 10 %. En Mauritanie, les intérêts de travail de BP dans les blocs offshore C-6, C-8, C-12 et C-13 sont de 62 %, avec Kosmos Energy détenant 28 % et la Société Mauritanienne des Hydrocarbures et du Patrimoine Minier (SMHPM) détenant 10 %.

• Le champ gazier de la Tortue est situé sur la frontière maritime de la Mauritanie et du Sénégal et est développé dans le cadre du projet Grand Tortue Ahmeyim, une plateforme flottante de gaz naturel liquéfié offshore innovante. Ce sera le premier projet à établir le bassin en tant que source de gaz de classe mondiale, générant des revenus pour les pays, et une source d’énergie abordable et produite nationalement.

• Plusieurs contrats clés d’ingénierie d’avant-projet détaillé (FEED) ont été obtenus en 2018 pour la première phase du développement du projet Grand Tortue Ahmeyim, notamment :

o Navire flottant de production, de stockage et de déchargement (FPSO) du gaz : TechnipFMC

o Centre GNL/Terminaux marins civils : Eiffage Saipem Consortium

o Centre GNL/Installations de terminaux : Saipem

o Sous-marin : McDermott et BHGE

Avertissement :

Pour utiliser les clauses d’exonération de la Loi américaine de réforme des litiges sur les titres privés de 1995 (ou « PSLRA », BP offre l’avertissement suivant : Ce communiqué de presse contient des énoncés prévisionnels, c’est-à-dire des déclarations relatives à des événements et circonstances futurs, et non passés, qui peuvent être liés à une ou plusieurs conditions financières, à des résultats des opérations et activités de BP et à certains des plans et objectifs de BP concernant ces éléments. Ces énoncés sont en général, mais pas toujours, identifiés par l’utilisation de mots tels que « seront », « s’attendent », « devrait », « vise », « pourrait », « objectif », « est susceptible de », « a l’intention de », « pense », « anticipe », « prévoit », « nous voyons », ou des expressions similaires. Les résultats réels pourront diverger de ceux prévus dans ces énoncés, en fonction de plusieurs facteurs, notamment les facteurs de risque établis dans notre dernier Rapport annuel et dans le Formulaire 20-F, sous « Facteurs de risque » et dans nos rapports publics plus récents

Ce document contient des références à des ressources et des perspectives de production non avérées basées sur des ressources non avérées que les règles de la SEC nous interdisent d’inclure dans nos soumissions à la SEC. Les investisseurs américains sont encouragés à s’intéresser de près aux divulgations contenues dans notre formulaire 20-F, SEC fichier No 1-06262.

Notre dernier Rapport annuel et le Formulaire 20-F ainsi que d’autres soumissions périodiques sont disponibles sur notre site Internet sur www.bp.com, ou peuvent être obtenus auprès de la SEC en appelant 1-800-SEC-0330, ou sur son site Internet www.sec.gov.

source : CRIDEM