Dans le Tagant, le Programme Alimentaire Mondial distribue du cash pour préparer la saison de soudure 2020 | Actualités Developement

Dans le Tagant, le Programme Alimentaire Mondial distribue du cash pour préparer la saison de soudure 2020

lun, 22/06/2020 - 11:06

 Le Programme Alimentaire Mondial (PAM) vient d’achever ses distributions de transferts monétaires de pré-soudure dans le Tagant, permettant ainsi à quelques 18 000 personnes vulnérables dans 226 villages de mieux préparer la saison de soudure, attendue plus tôt cette année.

Cette distribution est rendue possible grâce à une indemnisation à hauteur de USD 167 000 du PAM par la Société d’assurance de la Mutuelle panafricaine de gestion des risques (ARC), un organe de l’Union africaine qui fournit une assurance contre les conditions météorologiques extrêmes.

La Mauritanie, qui fait face à des sécheresses récurrentes, a été l’un des premiers pays à bénéficier de cette couverture d’assurance contre les risques climatiques qui constitue un mécanisme de financement innovant permettant de venir rapidement en aide aux personnes dans le besoin. Depuis 2018 le PAM accompagne cette dynamique à travers le programme ARC Replica, financé par la banque de développement allemande KfW.

Les distributions monétaires entamées dans le Tagant vont se poursuivre pendant le pic de la soudure et être élargies aux régions du Guidimakha, de l’Assaba et du Hod Ech Chargui, conformément à la stratégie de réponse de soudure convenue avec le Gouvernement. Selon les projections du Cadre Harmonisé, quelques 609 000 personnes vont avoir besoin d’une assistance alimentaire entre juin et septembre 2020 en conséquence du mauvais hivernage de 2019, situation que la crise de Covid-19 risque fortement d’aggraver.

«La pandémie de Covid-19 représente un défi sans précèdent avec des répercussions non négligeables sur la sécurité alimentaire et la nutrition. Maintenir l’aide humanitaire en cours aux groupes vulnérables et s’adapter aux impacts socio-économiques de la Covid-19 est donc primordial pour sauver des vies et les moyens d’existence », souligne Nacer Benalleg, Représentant et Directeur pays du PAM en Mauritanie. « Il est essentiel pour le PAM que les ressources nécessaires soient mobilisées afin de répondre à l’urgence alimentaire que provoque cette épidémie », ajoute-t-il.

En effet, depuis l’apparition de la Covid-19 sur le territoire mauritanien en mars, les mesures adoptées, nécessaires pour limiter la propagation de la maladie ont perturbé les chaînes d’approvisionnement alimentaire et entraîné une perte de revenus et des difficultés d’accès à l’alimentation pour les populations les plus vulnérables. L’assistance du PAM pendant la saison de soudure représente donc plus que jamais, une bouée de sauvetage pour les personnes les plus exposées aux effets de la pandémie mais 6,3 millions de dollars sont encore requis pour la période juin-novembre pour augmenter le nombre de bénéficiaires au niveau requis. Les distributions de transferts monétaires vont être couplées à une assistance nutritionnelle visant à prévenir et à traiter la malnutrition aigüe chez les enfants et les femmes enceintes et allaitantes.

Des centres de réhabilitation nutritionnelle seront également mis en place tant à Nouakchott qu’en zone rurale afin de lutter contre la malnutrition aigüe modérée.

L’assistance alimentaire et nutritionnelle du PAM s’intègre dans le volet « sécurité alimentaire » du plan de riposte multisectoriel du gouvernement, et est possible grâce à une étroite collaboration avec le Commissariat à la Sécurité Alimentaire et les partenaires du secteur.

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies, qui est le plus grand organisme humanitaire au monde, œuvre à sauver des vies dans les situations d'urgence, à favoriser la prospérité et à bâtir un avenir durable pour les personnes ayant pâti des répercussions d'un conflit, d'une catastrophe ou du changement climatique.

Source : PAM/ communiqué