Zéro cas de la Covid-19 à l’Hôpital de l’Amitié d’Arafat à Nouakchott | Actualités Developement

Zéro cas de la Covid-19 à l’Hôpital de l’Amitié d’Arafat à Nouakchott

mar, 21/07/2020 - 15:58
credit photo : mafrique.info

Cinq mois après les premières annonces de mesures de confinement, où en est le coronavirus en Mauritanie?Le nouveau virus est encore en circulation, même s’il est beaucoup moins présent, comme l’illustre le bulletin quotidien publié par le ministère de la santé, dont le dernier en date d’hier lundi 20 juillet courant, évoque 50 nouvelles contaminations dont 15 dans les hôpitaux régionaux de l’intérieur.

Les hôpitaux de Nouakchott ont vu significativement le nombre des hospitalisés réduits.C’est bien le cas de l’Hôpital de l’Amitié d’Arafat à Nouakchott, qui est arrivé ce mardi 21 juillet courant au stade de zéro cas positif à la covid-19 et qui a adressé ses chaleureux remerciements et sa profonde gratitude au corps médical, para médical et au personnel de soutien, tous engagés dans une lutte contre la pandémie.Tous les malades qui ont été hospitalisé sont sortis guéris tandis que 4 cas sont décédés dont certains à cause de retard de consultation médicale.

Mais il faut se méfier des quelques personnes asymptomatiques qui circulent dans le pays et qui peuvent s’orienter directement vers les hôpitaux où des résultats probants attestent l’excellence de la prise en charge, comme c’est d’ailleurs le fait constaté partout dans le pays, notamment à Nouakchott, l’Hôpital de l’Amitié d’Arafat peut seféliciter d’avoir atteint zéro cas hospitalisé.

Il faut tout de même être vigilant, sachant que le regain de la pandémie au niveau de certains Etats du monde, oblige à admettre que la Covid-19 n’est pas totalement disparue et que des personnes contaminées peuvent se manifester.

C’est d’autant vrai, après le déconfinement total, la reprise des transports entre les wilayas ainsi que des activités au niveau des marchés, des restaurants et des cafétérias.A cela s’ajoute aussi l’esprit réfractaire des citoyens mauritaniens aux mesures préventives qui se manifestent à travers la méfiance du port du masque, du lavage des mains et la tendance à reprendre le train de vie avant l’apparition de la pandémie, dont les cérémonies, les rassemblements….

Ahmed Ould Bettar

source : https://rapideinfo.biz