LA CRISE CLIMATIQUE AGGRAVE LA FAIM, AVERTIT LE PAM À L'OCCASION DE LA JOURNÉE MONDIALE DE L'ALIMENTATION | Actualités Developement

LA CRISE CLIMATIQUE AGGRAVE LA FAIM, AVERTIT LE PAM À L'OCCASION DE LA JOURNÉE MONDIALE DE L'ALIMENTATION

sam, 16/10/2021 - 00:06

Nouakchott– Le monde sera confronté à une augmentation exponentielle de la faim engendrée par la crise climatique si nous ignorons les mesures urgentes afin de permettre aux populations de s'adapter aux chocs et aux stress climatiques, a averti le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations unies à la veille de la Journée mondiale de l'alimentation.

"La crise climatique a le potentiel d’accabler l'humanité. Le monde n'est pas préparé à l'augmentation sans précédent de la faim à laquelle nous assisterons si nous n'investissons pas dans des programmes qui aident les populations vulnérables à s'adapter et à renforcer leur résilience face au changement climatique", a déclaré le Directeur exécutif du PAM, David Beasley. "La crise climatique engendre une crise alimentaire".

Les populations vulnérables, dont une grande majorité dépend de l'agriculture, de la pêche et de l'élevage, contribuent le moins à la crise climatique mais en subissent les impacts de plein fouet et disposent de moyens limités pour amortir le choc.

En Mauritanie, où 65% de la population dépend de l’agriculture et de l’élevage traditionnels, les sécheresses récurrentes et la dégradation de l’environnement affectent le capital environnemental et agroécologique sur lequel reposent les moyens de subsistance et les systèmes alimentaires. Ces phénomènes aggravent la vulnérabilité des populations et les exposent à une insécurité alimentaire et nutritionnelle récurrente.

En lien avec le thème de la Journée mondiale de l'alimentation de cette année, "Nos actions sont notre avenir - Une meilleure production, une meilleure nutrition, un meilleur environnement et une meilleure vie", le PAM appelle les dirigeants mondiaux à reconnaître le lien étroit qui existe entre la faim et la crise climatique et les exhorte à redoubler d'efforts pour faire face au changement climatique, en amont de la 26e Conférence des Parties (COP26).

« Malheureusement, aujourd’hui plus que jamais, nous voyons de nos propres yeux que le changement climatique aggrave la faim. C’est indéniable. Si nous voulons vivre dans un monde sans faim et éviter le pire scénario pour la planète et l’humanité, tous les acteurs doivent passer à l’action pour aider les systèmes alimentaires et les communautés vulnérables à devenir plus résilients et leur permettre de faire face aux chocs. », a souligné la Représentante du PAM en Mauritanie, Kinday Samba.

Le changement climatique et l’agriculture durable feront partie des sujets abordés lors de la Journée Mondiale de l’Alimentation, organisée par la FAO et le PAM, le lundi 18 octobre à Nouakchott.