Port de Nouakchott : les chiffres parlent | Actualités Developement

Port de Nouakchott : les chiffres parlent

mar, 28/12/2021 - 22:25

Plus de 14 milliards d’ouguiyas de chiffre d’affaires en augmentation de 40% en 2021, malgré  une crise mondiale générale due au covid-19, c’est un record non seulement sur le plan national, mais aussi sur un plan mondial, car les entreprises qui sont capables de réaliser de telles performances sont rares. Mais ces résultats ne surprennent pas les experts qui connaissent les talents de l’actuel directeur général du port autonome de Nouakchott , Monsieur SID’AHMED RAISS et ses qualités exceptionnelles sur tous les plans. Grâce à  sa gouvernance parfaite du port, il a su orchestré une synergie exemplaire de la communauté portuaire pour transformer le port en un vecteur de développement économique et industriel pour toute la région du Sahel, propulsant ainsi un véritable décollage économique en parfaite harmonie avec les objectifs du chef de l’état, son Excellence Monsieur Mohamed ould cheikh Ghazouani, dans son programme prioritaire pour notre pays. Le port de Nouakchott avance ainsi à grands pas. Cette année 2021 a connu la création de trois grandes sociétés en partenariat stratégique avec des opérateurs mondiaux importants pour la modernisation du port et l’augmentation de ses capacités, Parmi lesquels, les infrastructures modernes pour le terminal à conteneurs, les services d’assistance et remorquage des navires, etc. Le port de Nouakchott fait partie désormais des premiers ports de la façade ouest-africaine gagnant ainsi la confiance de grands groupes mondiaux (présents sur les cinq continents) pour établir un partenariat solide grâce aux performances du port. A titre d’exemple, plus de deux millions de tonnes de roches ont été transporté par le port pour le compte de British Petrolium et Eiffage pour la plate-forme gazière et le matériel de ladite plate-forme. Ces progrès substantiels ont abouti, entre autre, à une réduction importante des coûts  conjuguée à une amélioration sensible de l’environnement et de l’outil du travail. Tout ceci renforce la compétitivité du port avec un service assuré 24h/24 grâce à  la réorganisation de la main d’œuvre ouvrière et son intégration dans une société en prenant en charge la sécurité sociale et l’assurance maladie pour résoudre définitivement une question épineuse restée sans solution pendant plusieurs décennies. Cette nouvelle stratégie ambitieuse de la direction du port permet à  notre pays de jouer un rôle clé dans son environnement et renforcer sa position stratégique comme acteur central pour soutenir les économies des pays enclavé du Sahel. Des projets d’envergure sont sur la table, notamment l’utilisation des énergies propres respectueuses de l’environnement, le développement de pôles industriels profitant de la proximité de l’Europe et des pays du Sahel (plus de 80 millions de consommateurs), une liaison par chemin de fer reliant le port de Nouakchott aux pays voisins dont l’impact sur le développement est extrêmement important aussi bien pour toute la région du Sahel mais aussi pour toutes nos wilayas. En un mot, les performances réalisés cette année par le port et les progrès de modernisation témoignent d’une conduite optimale menée par son directeur général, Monsieur SID’AHMED RAISS, qui a su redynamiser toutes ses activités en harmonie avec les normes internationales et moderniser ses infrastructures pour propulser un décollage économique prioritaire dans la politique de notre gouvernement. Ce défi a été relevé malgré une conjoncture mondiale hostile en ce moment à cause de la pandémie du covid-19 qui a ralenti toute activité au niveau mondiale voir anéanti la croissance de beaucoup de secteurs en général.

Mohamed Abdellahi Lahah

Ingénieur – Ecole Polytechnique de Montpellier

31131284 – lamoslamosla@gmail.com